Archives journalières: 3 avril 2017

4 articles

Le système d’information la base du contrôle de gestion

Il n’est pas évident de mettre en place le contrôle de gestion, quand on démarre d’une page blanche. Surtout si on a peu ou pas d’expérience. Lorsque que c’est le cas, Il est important de revenir sur les basiques pour faciliter sa mission ou sa prise de fonction.

Le système d’information et le contrôle de gestion

La base du métier de contrôleur de  gestion est de collecter, traiter et communiquer les informations pour permettre aux responsables de piloter leur activité. Or, le système d’information est un ensemble organisé de ressources (informatiques, humaines, procédures, données) qui a le même rôle que celui du contrôleur de gestion. Il est donc important pour un contrôleur de gestion de comprendre les rouages du système d’information de l’entreprise. Pour ce faire, il est ESSENTIEL de ne pas limiter le périmètre à l’informatique.

La composante humaine du système d’information

La composante humaine représente l’ensemble des personnes qui émettent, manipulent et utilisent l’information. Ces personnes sont des utilisateurs ou des spécialistes (qui conçoivent ou entretiennent le système d’information).

Les parties prenantes du système d’information sont les personnes :

  • alimentant le système d’information ;
  • ayant besoin d’information pour leur activité ;
  • concevant et entretenant le système d’information (DSI).

La composante organisationnelle

Elle est composée de règles et de procédures qui définissent le mode opératoire que les personnes doivent respecter pour réaliser leur activité. Par conséquent, elle est importante pour le bon fonctionnement de l’organisation et du système d’information. Plus l’entreprise est importante, plus ces règles sont formalisées.

De plus, si les tâches sont clairement identifiées, il est possible de les automatiser, surtout avec la numérisation des documents.

La composante informatique

L’informatique comprend un CRM (pour suivre ses clients et prospects), une gestion commerciale (pour facturer), la comptabilité, la trésorerie (éventuellement avec un module de paiement) et la gestion RH (paie, déclaration sociale….).

Pour être complet, il convient d’ajouter un outil décisionnel qui récupère, traite et restitue les informations contenues dans l’ensemble informatique.

Bien entendu, plus l’entreprise se développe, plus son besoin en informatique est important.

J’espère que cet article vous a plu ! Indiquez dans le commentaire le thème que vous souhaitez aborder. Je le traiterai dans la mesure du possible. A bientôt !

Laurent PHILIPPE

Consultant en contrôle de gestion `

et système d’information

Vidéo 1 – Comment mettre en place le contrôle de gestion ?

Un outil de management

Le contrôle de gestion est un outil de management au service du manager et chef d’entreprise, qui permet d’une part d’animer les équipes en fixant des objectifs (réalistes et réalisables, bien entendu !), d’autre part d’évaluer les résultats de l’entreprise.

Le rôle du contrôleur de gestion

Il collecte, traite et communique les informations pertinentes à partir du système d’information. Par conséquent, Il ne prend pas des décisions mais éclair les managers et chefs d’entreprise dans leurs décisions.

Donc, la base de son métier est évolution des performances de l’entreprise et de communiquer ces informations. Pour ce faire, il doit se servi du système d’information pour récupérer les données dont il a besoin et les traiter.

Les outils d’analyse du contrôle de gestion

Pour évaluer la performance, il a différents outils à sa disposition, qui sont :

  • l’analyse financière,
  • la comptabilité de gestion (analytique)
  • les méthodes de calcul des coûts (les coûts complets, ABC….)

J’espère que la vidéo vous a plu. N’hésitez pas à mettre un commentaire !

 

 

 

 

Tuto – Comprendre l’analyse financière – Facile !

Qu’est-ce que l’analyse financière ?

L’analyse financière consiste à analyser les performances de l’entreprise en répondant aux questions suivantes :

  1. L’entreprise est-elle rentable ?
  2. A-t’elle suffisamment de liquidité pour payer ses dettes ?
  3. Génère-t’elle de la trésorerie ?

Les étapes de l’analyse financière

  1. L’analyse de l’activité avec les soldes intermédiaires de gestion, la capacité d’autofinancement et quelques ratios pour compléter l’étude.
  2. L’analyse du patrimoine de l’entreprise et des flux de trésorerie avec le bilan fonctionnelle, le tableau de financement, les flux de trésorerie et quelques ratios pour compléter l »étude
  3. Comparaison des chiffres avec ceux des concurrents et de son marché

Pas que des chiffres !

Les chiffres sont importants, mais il faut prendre en compte les forces, faiblesses, menaces et opportunités liées à son environnement (économique, juridique, produits…).

Toutes ces éléments qui ne sont pas forcément quantifiables, mais qui génèrent un véritable avantage compétitif ou le contraire.

Je vous invite à regarder la vidéo.

A bientôt

Laurent

Tuto – Comprendre le compte de résultat – Facile !

Résumé

Cette vidéo permet de comprendre le compte de résultat. Chaque entreprise a l’obligation d’en établir un. Il fait parti de la liasse fiscale faite par l’expert-comptable pour les petites entreprises ou par le directeur administratif et financier si l’entreprise dispose d’un service comptable.

Objectifs

Faciliter la compréhension du compte de résultat et permettre d’analyser le résultat d’une entreprise.

Le plan du tuto :

  1. Définition du compte de résultat
  2. La présentation du compte de résultat
  3. La structure du compte de résultat ( 3 rubriques : exploitation, financière, exceptionnelle).