PME : adopter le management du changement pour se développer


L’entreprise évolue dans un environnement en constante mutation, incertain et concurrentiel. La décision de changement peut résulter d’une situation de crise ou d’anticipation. Le changement est complexe et génère des tensions au sein de l’organisation. Il est donc essentiel de gérer le changement qui est une compétence majeure pour l’entreprise, encore plus aujourd’hui.

 

La dynamique du changement

La dynamique du changement résultent de l’évolution de l’environnement externe ou interne de l’entreprise. Ce changement cause des dysfonctionnements ou encore est générateur de risques pour l’activité.

Le contexte externe de l’évolution s’identifie à travers l’intensité concurrentielle, les nouveaux entrants, les produits de substitution; le pouvoir de négociation des fournisseurs et/ou des clients.

Par exemple,  la compagnie AIR FRANCE souhaite créer une  filiale low cost sur les moyens et longs courriers appelée BOOST pour rivaliser avec les celles du Golfe. Je vous invite à lire l’article du monde sur le sujet.

 

Le contexte interne s’analyse en fonction des conditions de travail, de la communication, de l’organisation du travail, de la gestion des compétences et l’application de la stratégie…

 

Suivre ou anticiper les mutations de son environnement

L’entreprise a deux possibilités. La première est de se laisser porter par l’évolution de son environnement et être obligée au changement si une situation de crise se présente. Cela peut la contraindre à un changement de rupture qui est brutal et rapide avec l’apparition de tensions et de stress dans l’entreprise.

La seconde est d’anticiper l’évolution et donc de ne pas attendre la crise. L’avantage est que le changement est graduel avec moins de tension au sein de l’entreprise. Le risque est de créer une routine dans le changement avec l’apparition d’un formalisme excessif des procédures.

La meilleure solution pour éviter les contraintes liées aux différents types de changement (de rupture ou graduel) est d’adopter une démarche en mode projet.

La gestion du changement : une compétence vitale pour les PME

La conduite du changement est nécessaire à une PME, mais c’est difficile à mener en raison du caractère comportemental de la démarche. Elle peut être bénéfique ou néfaste, si elle n’est pas correctement gérée.

L’entreprise possédant cette compétence est mieux armée pour s’adapter aux mutations son environnement et  les transformer en opportunités.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *